Nouvel atelier IA et Santé avec les jeunes du secondaire

Atelier-IA-Sante-datalama-saint-laurent

En novembre 2022, nous étions à l’École secondaire Monseigneur-Richard dans le quartier de Verdun à Montréal pour parler «IA et Santé» avec des élèves du secondaire 3 et 4. Si vous ne vivez pas au Québec, dites-vous que ces jeunes gens ont entre 14 et 16 ans, un âge charnière de l’orientation scolaire puisqu’ils seront amenés prochainement à choisir leurs enseignements de spécialité : science, lettres, langues… 

Le 16 février 2023, nous avons recommencé ces échanges et formations avec les adolescents lors d’un atelier à l’École secondaire Saint-Laurent de Montréal.

Ces sessions de découverte de l’IA en santé sont organisées par le Regroupement des cégéps de Montréal pour présenter aux jeunes les divers professions et carrières que recouvre cet univers innovant, ainsi que plusieurs applications de l’IA dans les entreprises et la société. 

À l’École secondaire de Saint-Laurent, nous avons discuté avec 3 classes du secondaire 3, réparties en 3 groupes chacune, autour de diverses applications de l’IA aussi bien dans les hôpitaux qu’auprès des patients et des personnes en santé.

Pour notre atelier, nous nous appuyons sur des fiches pédagogiques qui décrivent les applications de l’IA en santé et suscitent des discussions : 

Notre atelier, essentiellement fondé sur un échange avec les élèves, vise à investiguer la compréhension qu’ont les jeunes de l’IA et de les amener à se questionner sur les promesses qu’elle apporte ainsi que sur son lot d’enjeux. Par exemple, en leur posant les questions suivantes : 

  • Est-ce que des robots conversationnels pourraient se substituer à des professionnels de santé ?
  • Où vont les données de nos montres intelligentes et de nos autres appareils connectés ? 
  • Quelles précautions prendre avant d’utiliser un robot pour accompagner de jeunes patients ou nos aînés ?

Ce type d’atelier suscite réellement l’engouement des jeunes et les amène à livrer leur expériences et à parler des diverses applications qu’ils utilisent au quotidien, que ce soit sur Internet ou sur les réseaux sociaux. Car, en matière de numérique, les jeunes sont des experts natifs et ont bien conscience des problématiques liées au partage de données personnelles, notamment avec les grandes entreprises du web.

En développant leur esprit critique autour d’applications pratiques en IA, les jeunes générations développent ainsi davantage leurs compétences numériques qui, tel que le décrit le cadre de référence du ministère de l’Éducation, recouvrent notamment les habiletés suivantes : 

  • Agir en citoyen éthique à l’ère du numérique
  • Développer sa pensée critique à l’ère du numérique
  • Innover et faire preuve de créativité avec le numérique
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Dernières publications

Obrigado por entrar em contato conosco! Em breve entraremos em contato.

Um erro aconteceu

Usamos apenas suas informações pra entrar em contato contigo e nada mais.